Le choix entre maison de retraite et maintien au domicile

Nous avons listé les principaux avantages et inconvénients de la maison de retraite et du maintien à domicile afin de vous aider à prendre la bonne décision.

La maison de retraite

Les avantages de la maison de retraite

  • Il s’agit d’une infrastructure médicalisée, ce qui vous assure que les soins nécessaires seront apportés à tout moment. Cela est également valable pour une aide de différentes formes, comme administrative ou psychologique ; 
  • Les espaces sont adaptés au quotidien de personnes en perte d’autonomie ;
  • La vie en collectivité (partage des repas, d’espaces de vie…) et les animations proposées sont des remèdes contre la solitude.

Inconvénients de la maison de retraite

  • Cette solution est généralement plus coûteuse ;
  • Elle est vectrice de multiples changements, pouvant être perturbants pour certains ;
  • Les listes d’attente pour entrer en maison de retraite sont parfois longues.

Le maintien à domicile

Avantages du maintien à domicile

  • Cette option est a priori plus économique ;
  • La personne âgée garde ses repères et ses habitudes (voisinage, commerces préférés, etc.) ;
  • Rester chez soi, c’est aussi conserver sa dignité et un sentiment de liberté pouvant tendre à disparaître en entrant en maison de retraite.

Inconvénients du maintien à domicile

  • De trop nombreux seniors souffrent de solitude ;
  • Le risque d’accidents domestiques est plus important qu’en maison de retraite ;
  • Pour réduire ces risques, des travaux seront souvent nécessaires afin d’adapter le logement au nouveau quotidien de son propriétaire et ainsi lui offrir plus de sécurité (pose de barres d’appui, pose de volets roulants, installation d’un siège de douche, d’un monte-escalier, lit médicalisé, etc.). Ces coûts peuvent toutefois être pris en charge par l’Allocation personnalisée d’Autonomie (APA).
EHPAD
Différents choix s’offrent à vous pour un accompagnement en toute sécurité

Maison de retraite ou maintien au domicile : sur quoi fonder sa décision ?

Les souhaits de votre proche

Dans le meilleur des mondes, le choix entre maison de retraite et maintien au domicile doit se faire aux côtés de la personne concernée. Selon l’enquête « EHPA », seuls 32 % des résidents des maisons de retraite disent avoir participé à la démarche d’institutionnalisation. Ce pourcentage monte cependant à 54 % pour les personnes autonomes.1

Son état de santé

Maintenant que vous avez les différents arguments cités à l’esprit, réfléchissez de façon objective à l’état de dépendance, mais surtout de santé, de la personne qui vous préoccupe. Celle-ci a-t-elle besoin de nombreux soins ? Parvient-elle à se déplacer finalement ? À exécuter les principaux gestes de tous les jours de manière autonome ? Les réponses à ces questions orienteront la décision finale.

Votre disponibilité et celles des accompagnants

Dans le cas où l’option « maintien à domicile » serait préférée, il faut avoir conscience que la personne âgée va probablement demander de plus en plus d’attention. Vous pourrez sûrement, de votre côté, apporter un soutien moral rien que par votre présence. Certains, en fonction de leur emploi du temps et de leur lieu d’habitation, s’occupent quand ils le peuvent de certaines tâches du quotidien (préparer des repas, faire les courses, etc.).

Il y a toutefois peu de chances pour que vous ayez le temps ou même l’envie de prendre en charge l’ensemble des besoins du senior. Il s’agit, en effet, d’une grande responsabilité.

Nos Charly sont des jeunes dévoués au bien-être de votre proche, à travers une aide-ménagère, la réalisation de petits bricolages, la possibilité d’une garde de nuit ou même une simple compagnie. Car discuter et partager, c’est aussi prendre soin de la santé mentale de nos aînés. Trouvez dès maintenant celui ou celle qui aura le plus d’affinités avec votre proche, en fonction de sa personnalité et de ses centres d’intérêt !

Pour tout ce qui concerne les activités de soin, de toilette et d’habillage, il faudra en revanche passer par les services d’une auxiliaire de vie ou d’un aide-soignant. Vous pouvez faire votre demande en contactant nos conseillers Granny & Charly

New call-to-action

Et rassurez-vous : tant que la bienveillance fera partie intégrante de vos réflexions, vous saurez opter pour la bonne décision.

Références

  1. https://www.cairn.info/revue-francaise-des-affaires-sociales-2008-1-Page-191.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *