Tout savoir sur Ma Prime Adapt’

De nombreuses personnes âgées aimeraient pouvoir continuer à vivre chez elles le plus longtemps possible. Pour des raisons financières, entre coût de l’aide à domicile et de l’aménagement du logement, il est parfois difficile de l’envisager. Récemment, le gouvernement a mis en place un dispositif qui change la donne : Ma Prime Adapt’. Cap sur les modalités de cette aide financière d’État !

Ma Prime Adapt’ : de quoi s’agit-il ?

Ma Prime Adapt’ est un dispositif financier qui concerne les personnes de plus de 70 ans propriétaires de leur maison ou appartement. L’objectif de cette aide est d’offrir une prise en charge partielle des dépenses liées à l’adaptation du logement pour répondre aux besoins et contraintes du vieillissement. Il s’agit plus exactement de l’ensemble des travaux de rénovation pour améliorer l’ergonomie, la mobilité, la sécurité et l’autonomie des personnes âgées à leur domicile. Des dizaines de milliers de logements peuvent ainsi prétendre au versement de cette prime.

Ma Prime Adapt’ : pour quels travaux ?

Afin d’être éligibles à un financement par Ma Prime Adapt’, les travaux entrepris doivent veiller au bien-être du résident. Parmi les installations concernées, citons :

  • la barre d’appui ;
  • le monte-escalier ;
  • la baignoire à porte ;
  • le siège mural de douche ;
  • les toilettes ergonomiques ;
  • les revêtements antidérapants ;
  • travaux d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite (PMR), etc.

Attention ! Ma Prime Adapt’ ne peut en aucun cas financer des travaux d’embellissement ou de décoration intérieure.

Ma Prime Adapt’ : pour quel montant ?

Le plafond envisagé par le gouvernement pour Ma Prime Adapt’ se situe entre 4.000 € et 5.600 €. Le montant dépend des revenus de la personne âgée, avec une possibilité de couvrir jusqu’à 70 % des frais des travaux. Ainsi, les personnes dont les revenus annuels sont inférieurs à 20.593 € pourraient prétendre à une aide maximale de 5.600 €. La prime est ramenée à 4.000 € pour les revenus qui se situent entre 20.593 € et 25.000 € par an.

Sachez que Ma Prime Adapt’ est cumulable avec d’autres dispositifs financiers, comme Ma Prime Rénov’ qui concerne l’amélioration de l’efficacité énergétique. L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) et la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) sont, elles aussi, compatibles avec Ma Prime Adapt’. Concernant le cumul des options de financement, il est également possible de se rapprocher de sa caisse de retraite complémentaire pour plus d’informations. Le conseil départemental peut aussi vous fournir des indications personnalisées en fonction de votre situation. À terme, pour plus de simplicité, l’État prévoit une fusion des dispositifs d’aide aux personnes âgées (TVA à taux réduit, crédit d’impôt, « Habiter facile », etc.) via un versement unique.

Demander Ma Prime Adapt’ : quelles sont les démarches ?

Ma Prime Adapt’ est gérée par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Pour faire une demande, il faut remplir un dossier et prévoir un descriptif complet des travaux à réaliser. Pour accepter ou refuser la demande, l’ANAH étudie un certain nombre de critères en plus des ressources, comme la situation géographique du bien ou encore le nombre de personnes. L’organisme est habilité à poser des questions sur la santé des éventuels bénéficiaires avant de valider le dossier. Dans tous les cas, il est nécessaire de joindre le devis de réalisation et les factures des travaux au dossier pour pouvoir prétendre au versement de l’aide.

Avec la mise en place de Ma Prime Adapt’, le gouvernement compte poursuivre l’investissement et les efforts pour lutter contre la précarité économique et sociale. Alors que la population française vieillit, les travaux d’adaptation et de sécurisation sont plus que jamais nécessaires pour réduire les risques d’accident domestique. Chaque année, plus de 100 000 personnes âgées sont hospitalisées et 10 000 décèdent à cause d’une chute chez elles. Dans le cadre du plan antichute, l’État souhaite faire baisser le nombre de chutes chez nos aînés de 20 % d’ici 2025. Et l’aide à l’autonomie va aussi dans ce sens. Granny & Charly simplifie le quotidien des seniors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *